Midnight Sun

Midnight Sun

Tout public, à partir de 8 ans – 1h15 - création 2018 pour la salle

Second opus d'un huis clos Oktobresque.
À nouveau, avec puissance, sarcasme et humour, Oktobre nous plonge dans cette comédie humaine stupide et profonde.

C'est un théâtre physique. Et puisque le corps est extrême, alors le cirque s'impose logiquement car il est son sujet et son moyen.
Les artistes ici présents possèdent une technique de haut niveau qui aisément se trouve être une pièce maîtresse de ce contexte résolument théâtral.

Oktobre affectionne les présences actorales très dessinées.
Un appétit certain pour le théâtre expressionniste allemand, des personnages sur le vif d'un film d'Almodovar, des émotions "Hitchcockiennes" appuyées.
Oui, un air cinématographique plane, les lumières agissent telle une caméra.
On peut percevoir le souffle de l'un et voler les chuchotements d'un autre.
C'est intime.
Le tout est servi en une grande fresque.
Oktobre aime la peinture, les couleurs.
Cette pièce (de théâtre) n'est habillée que de trois couleurs qui s'alternent pour imposer une esthétique et une sensation :
le blanc, le rouge et le noir... Costumes, rideaux de scène et accessoires.
La pièce se déclinera en trois couleurs ou gammes de couleurs, et affirmera une atmosphère changeante soudaine ou subtile.
Tout le langage scénique sera façonné par cette dynamique picturale.
Ces couleurs évoquent en nous une perception collective, le blanc est pureté, le rouge est passion, le noir est profond.
Ce monde est fantastique.
Comportements et évènements deviennent imprévisibles, une nervosité plaisante et/ou dérangeante s'empare de l'audience, témoin de cette mascarade.
Des événements affligeants, des répercussions stupides et des dénouements complices de l'indifférence générale.
Un enfer séduisant.

Un théâtre physique et extrême qui se joue des codes de la comédie comme de la tragédie.
Une grande fresque en blanc, rouge et noir amorale et jubilatoire.

Distribution:

Mise en scène : Florent Bergal
Ecriture : Eva Ordonez et Florent Bergal
Virtuose du trapèze, actrice captivante : Eva Ordonez
Vélo acrobatique tout en élégance : Camille Chatelain
Antipodiste à la technique infaillible : Nata Galkina
Duo de portés torturés et inclassable : Hanna Flemstrom et Max Behrendt
Pianiste savant fou: Thomas Surugue
Acrobate/danseur à l'engagement physique et théâtral forcené : Hugo Georgelin
Scénographie, ingénieurie : Jean-Michel Caillebotte
Constructeur et Régisseur général: Rémi Bernard 
Création lumières: cie Oktobre et Hugo Oudin 
Costumes: cie Oktobre et Elodie Sellier
Aide magie et régie plateau: Louise Bouchicot
Production: Christelle Jung
Administration : Véronique Dubarry

Co-producteurs,
FONDOC - Fonds de soutien à la création contemporaine en Occitanie : La Verrerie, Pôle national des arts du cirque, Alès  + Le Cratère, Scène Nationale d’Alès + CIRCa, Pôle national des arts du cirque, Auch
Furies, Pôle National des Arts des Arts du Cirque en préfiguration, Chalons en Champagne
Dommelhoff, Neerpelt (Belgique)
Projet bénéficiaire du dispositif Compagnonnage du projet transfrontalier De Mar a Mar, cofinancé par le FEDER.

Accueil en résidence
La Grainerie, Balma 
CIRCa, PNAC, Auch
La Verrerie, Pôle national des arts du cirque, Alès
Le Cratère, Scène Nationale d’Alès.
Mix ‘Art Myrys Toulouse
MJC - La Baleine, Rodez
Furies, Pôle National  des Arts du Cirque en préfiguration, Chalons en Champagne
Dommelhoff,  Neerpelt (Belgique)
Le CIAM, Toulouse
Théâtre Garonne, Toulouse

Avec le soutien
DRAC Occitanie
Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée
Conseil Départemental de Haute-Garonne
ADAMI
Ville de Toulouse

Bourses d’écriture
Ce spectacle a bénéficié de l’aide à l’écriture et de l’aide à la résidence de l’association Beaumarchais-SACD 

Crédits photos: Philippe Cibille et Compagnie Oktobre

Revue de presse: 

Extrait de l'article de Jean Dessorty: Eclipse Solaire

"Un paquet cadeau du dernier cri pour « Midnight Sun » (..) On retrouve la même fascination picturale avec du rouge version passion dévorante, du blanc faussement serein et du noir aussi inquiétant que d’apparence convenue (..) Ce mélange tout de fluidité entre arts du cirque, théâtre de l’absurde, poursuite extravagante digne de films muets et oratorio funèbre peut sembler aussi iconoclaste que déconcertant… le bizarre de certains moments rebondissant sur d’autres beaucoup plus subtils.(..)"

Contact diffusion: 

Estelle Saintagne

Acolytes - La Grainerie
61, rue Saint-Jean 31130 Balma (F)
T + 33 5 61 246 245
estelle.saintagne@acolytes.asso.fr

AGENDA