Les Butors (en rue)

Les Butors (en rue)

Création 2014 – Tout public, à partir de 5 ans – 50 min

Avec leurs cervelles de piafs, les Butors se livrent à une parade amoureuse de haute voltige, perchés à 7 mètres de hauteur sur une invention délicieusement spectaculaire : une immense échelle rotatoire, un manège diabolique inspiré des moulins à vents et des roues de la mort. 350 kg de ferraille, de précision et de grâce…

Ces drôles d’oiseaux se volent dans les plumes au cours d’un rituel saugrenu, enchaînant préliminaires aériens insolites, défis légèrement grivois, danses décalées, envols vertigineux et équilibres scabreux et funambulesques.

Un spectacle virtuose, acrobatique et burlesque à la recherche de l’oiseau rare et du mystère de l’équilibre amoureux.

Distribution
De et avec : Mathilde Sebald, Damien Gaumet
Coups d’œil complice : Fred Blin, Laura Franco
Costumes : Lucas Paddeu, Clémentine Chevalier
Construction structure : Pierre Garabiol
Administration et production : Thaïs Mathieu
Diffusion: Cécile Bellan

Production: Cirque Hirsute
Soutien: Conseil Régional Rhône-Alpes, Conseil Général de la Drôme
Résidence: la Central del Circ (Barcelone), La Cascade-PNAC-Bourg St Andéol, La Gare à Coulisse, le Théâtre de Die, La Grainerie/Balma

Revue de presse: 

« Drôles d’oiseaux que ces artistes toujours aussi inventifs, année après année ! »
Stéphanie Barioz, Télérama.

« Une belle parade amoureuse entre deux étranges échassiers emprisonnés dans des corps humains. Outre le fait que l’histoire a suscité des éclats de rire tant chez les adultes que chez les plus petits, le show n’a pas manqué. Car les comédiens se sont également livrés à des démonstrations d’acrobaties à sept mètres du sol. »
L’avenir

« Le Cirque Hirsute, animé par Mathilde Sebald et Damien Gaumet, a fait une très belle prestation. Les deux artistes ont déployé beaucoup d’humour et de poésie, rejouant la comédie de la vie et de ses aléas, le trapèze n’étant en fait que le prétexte de mieux mettre en perspective le fragile équilibre à trouver ensemble. Miaulements et feulements dominent l’expression orale, la gestuelle complétant efficacement les propos. Un spectacle rafraîchissant où le masculin et le féminin magnifient l’éternel jeu de la séduction. Et lorsqu’une jeune comparse est prise dans le public, la voilà malgré elle dans le trapèze, les enchaînements qui s’ensuivent font d’autant plus vibrer le public. Lorsque le clap de fin retentit, c’est un beau concert d’applaudissements qui remercie les acteurs autant que la comparse qui a fait preuve de beaucoup de sang-froid. »
La Dépêche

Contact diffusion: 

Cécile Bellan
Acolytes - La Grainerie
61, rue Saint-Jean 31130 Balma (F)
T + 33 5 61 246 245
cecile.bellan@acolytes.asso.fr

AGENDA